Mardi 6 Septembre

Créez votre entreprise grâce à la franchise : 6 étapes à ne pas louper!

Créer son entreprise Devenir franchisé
Créez votre entreprise grâce à la franchise : 6 étapes à ne pas louper!

Lancer son entreprise en franchise nécessite certaines précautions. Si beaucoup de points communs avec l'entrepreneuriat classique existent, des subtilités sont à connaître. On fait le point.


Devenir franchisés implique, comme pour toute création d'entreprise de l'anticipation. Avant de vous lancer tête baissée, suivez ces 6 conseils clés pour réussir en franchise.


1. Faites le point sur votre projet


La première chose à faire avant de devenir franchisé est simple : définissez vos compétences, vos envies mais également ce que vous ne souhaitez plus faire dans votre future vie d'entrepreneur. Aussi, faites le point sur votre capacité financière, cela déterminera le secteur d'activité, mais également l'enseigne que vous pourrez rejoindre. Enfin, assurez-vous d'être prêt pour entreprendre. Car si le modèle de la franchise offre un cadre permettant de vous lancer plus sereinement, il faut avoir en tête que vous serez votre propre patron et que cela nécessite un investissement humain important. Dans le commerce, par exemple, vous serez certainement amené à travailler sur des amplitudes horaires importantes mais également le weekend. Des contraintes qui peuvent impacter votre vie quotidienne, surtout si comme 70 % des candidats à la franchise vous étiez salariés.


2. Choisissez votre secteur d'activité


Le choix de votre secteur d'activité est primordial car cela sera votre métier pour les 7 ans que durera, en moyenne, votre contrat de franchise. Si vous avez des passions, n'hésitez pas à creuser dans cette direction. Même s'il faut garder une certaine prudence. En effet, entre la passion idéalisée et la dureté du terrain, il peut y avoir une vraie désillusion. Par exemple, être passionné de fleurs et devenir fleuriste ce n'est pas la même chose. Dans le second cas, ayez en tête que vous travaillerez les mains dans l'eau et dans l'humidité toute la journée, ce qui peut être une vraie contrainte. Enfin, la franchise étant un tremplin pour changer de métier, n'hésitez pas à vous tourner vers des secteurs méconnu, même si sur le papier cela peut vous paraître technique ou difficile. Votre franchiseur vous transmettra tout le savoir-faire nécessaire pour être opérationnel en tant que franchisé !


3. Comparez les enseignes


Le choix du secteur est une chose, celui de l'enseigne en est une autre. Plus de 2 000 réseaux se développent en franchise (ou autre type de contrat). N'hésitez pas à comparer les enseignes, qu'elles soient issues d'un même secteur d'activité ou non. Regardez de près la durée du contrat, les conditions d'accès au réseau (montant du droit d'entrée, les redevances, le coût de la formation) ainsi que l'investissement global nécessaire pour vous lancer. Mettez en corrélation toutes ces données avec le chiffre d'affaires espéré. Surtout, analysez quel accompagnement propose le franchiseur pour vous lancer mais aussi tout au long de la durée de votre contrat. N'hésitez pas à analyser les DIP de plusieurs enseignes mais aussi à faire les journées d'immersion. Cela vous donnera un premier aperçu de l'activité et des relations que vous pourrez bâtir avec le franchiseur. Enfin, ne négligez pas les concepts un peu décalés, sans local ou naissants. Il peut y avoir de vraies opportunités dans ces nouveaux réseaux.


4. Trouvez le bon local


Si votre activité nécessite un local, reposez-vous sur l'expérience du franchiseur. Analysez sur quels types d'emplacements le concept de l'enseigne performe : centre-ville, centre commercial, zone d'activité ou industrielle, etc. En fonction du cahier des charges du réseau, vous serez à même de choisir le bon local. N'hésitez pas à valider la viabilité de celui-ci en effectuant une étude de marché. Si celle-ci demande un investissement humain et financier, surtout si vous faites appel à des professionnels en géomarketing, cela vous permettra de déterminer clairement si l'emplacement est bon. Attention également aux conditions locatives de votre futur local. Soyez vigilant sur le montant du loyer mais également à la façon dont celui-ci est calculé. Cela peut clairement impacter votre rentabilité.


5. Bâtissez un business plan solide


C'est l'étape ultime pour convaincre les acteurs bancaires : réaliser un business plan, c'est-à-dire une prévision de chiffre d'affaires, généralement sur les 3 premières années. Reposez-vous sur les informations fournies par le franchiseur mais pas seulement. Gardez en tête que, même si vous vous adossez à une enseigne, vous restez votre propre patron. C'est donc vous qui porterez le risque et l'investissement. Il est donc nécessaire de bâtir votre prévisionnel en toute indépendance. L'étude de marché que vous aurez réalisée vous permettra d'étoffer votre business plan. Dans vos prévisions, ne soyez pas trop optimiste, restez le plus réaliste possible. Dans un contexte économique chahuté depuis plusieurs années, entre la Covid-19 et l'inflation, n'hésitez pas à élaborer plusieurs scénarios. Cela montrera aux banquiers que, quelle que soit la situation, votre entreprise sera viable. Cela prouve également que vous êtes au fait de votre environnement économique et que vous prenez le prenez en compte dans votre future vie d'entrepreneur.


6. Sollicitez de l'aide extérieure


Lors de votre parcours d'entrepreneurs, n'hésitez pas à vous faire aider. C'est important pour multiplier vos chances de réussite. Surtout si l'entrepreneuriat vous est totalement inconnu. Tournez-vous vers un expert-comptable pour réaliser votre business plan, vers un avocat pour bien lire et comprendre toutes les clauses du DIP et du contrat mais également n'hésitez pas à interroger de manière poussée votre futur franchiseur.


Autant d'acteurs qui seront présents au salon Franchise Expo Paris, qui se déroulera du 19 au 22 mars prochains. N'hésitez donc pas à vous y rendre afin d'affiner votre projet mais également pour découvrir de nombreuses enseignes !